L’association « Les Chemins de Traverse »   a été initiée  en 2002 par Jacques et Juliette Damville .

Elle avait pour but  la création d’ateliers pour que des personnes d’âge et d’origine diverses se rencontrent et découvrent le plaisir et l’éveil de la créativité dans des disciplines très fédératrices comme l’écriture, la céramique et le paysage .

L’interpénétration de ces trois disciplines a été à la base de la réalisation de la Nef Végétale . Juliette et Jacques Damville ont intégré  certains travaux de ces ateliers dans cette œuvre d’art monumentale. Ils étaient  en quelque sorte les metteurs en scène d’un évènement artistique où se conjuguaient  l’Art et la Nature . L’originalité de cette démarche fut  ainsi d’associer à des degrés divers, un large public à la genèse d’une œuvre  contemporaine importante.

Jusqu’en 2013, l’association fut présidée par Robert Barbault, alors directeur du département d’Écologie et de gestion de la Biodiversité du Muséum de Paris et Michel Lerond essayiste et écologue.

Les objectifs  de l’association ont ensuite évolué. Tout en gardant l’intérêt pour la pédagogie, l’association s’est depuis aussi tournée vers une promotion des réalisations des artistes Juliette et Jacques Damville : monuments publics et privés et   leur jardin peuplé de nombreuses  céramiques, fontaines, bains d’oiseaux-nichoirs. Leur préoccupation du partage  demeure et se concrétise par  l’ouverture ponctuelle de leur  jardin à la visite mais aussi par la création de spectacles, musique,  poésie, théâtre. Il est envisagé de créer  des rencontres  littéraires et artistiques en relation avec la passion commune du jardin.

Depuis 2018, le bureau de l’association a été renouvelé, Judith Aquien en est la présidente , Marine d’Aboville, la vice-présidente.

Ateliers association THOT
Atelier « Cérès et le petit photographe »
Ateliers « La nef végétale »
Atelier « Eptorus »